Champagnat

Sur les 150’000 enfants qui n’ont pas terminé l’école primaire, près des deux-tiers vivent dans les départements du Borgou et de l’Alibori. C’est dans ce dernier qu’est située Kandi, ville d’environ 50’000 habitants dont la moitié a moins de 15 ans.
La grande proximité avec le Niger (90km) et le Nigéria (60km) fait de cette zone, à très forte majorité musulman (>85%), un enjeu éducatif prioritaire afin de lutter contre une éventuelle radicalisation et ainsi bloquer la montée de l’intégrisme, spécialement au niveau des jeunes sans éducation de base.

C’est dans ce cadre particulier que le Lycée Champagnat (de la Fondation Vie Pour Tous) accueille depuis 2005 des élèves – de la maternelle jusqu’au BAC – issus prioritairement des couches les plus pauvres de la population. L’objectif est de leur proposer un enseignement de qualité menant à l’excellence, afin d’inverser les tendances au nord du Bénin (dont les résultats scolaires sont catastrophiques au niveau national).

Ce lycée comporte une mosquée et une chapelle dans la même enceinte, chrétiens et musulmans travaillant main dans la main afin que le respect et la tolérance soit inculquée aux élèves.